lundi 2 juin 2008

Un grand merci à un grand Monsieur

Et un grand au revoir à Monsieur Yves Saint Laurent. Que dire? Petite, j'attendais toujours avec grande admiration les défilés haute couture de la maison Saint Laurent. Je récupérais des chutes de tissus et des collants pour faire des robes qui dévoilaient des seins nus, comme celles de Saint Laurent. Et puis, Saint Laurent c'était la liberté, la liberté des femmes, une allure désinvolte et si parisienne. J'ai souvent croisé M. Saint Laurent, près du 5 av. Marceau. Désormais, Yves Saint Laurent sera toujours là, à jamais.

1 commentaire:

Anne a dit…

Je reviens de Marrakech où je susi allée voir sa stèle au magnifique Jardin Majorel.
C'était très beau et élégant, comme lui.
Anne
www.playlikewe.fr